Hypnose pour les enfants en Avignon 84

Les enfants dès 2 ans peuvent nécessiter un accompagnement qui sera adapté à leurs âges et leurs besoins.

Les enfants vivent des états hypnotiques régulièrement dans leur journée tout comme les adultes vu que c’est un état naturel.

Lorsqu’ils jouent que ce soit avec des objets ou des jeux vidéo (plus grands), le dessin, la dance, le foot etc ils rentrent naturellement dans un état hypnotique.

enfant qui joue

Lorsque les parents leur lisent un livre ou quand ils lisent un livre.

mère et enfant lisant un livre

Il y a plusieurs façons d’être en état hypnotique. On peut être en hypnose en discutant, en jouant, ou en étant tranquillement allongé sur un fauteuil.

Bonjour, je suis Stéphanie Guerriero, formée en Hypnose pour les enfants et adolescents sur Avignon.

stéphanie Guerriero

Blair W – Témoigne

le 17 aout 2021

Une seule séance pour mon fils de 6 ans souffrant d’angoisses et de tics nerveux, résultats bluffants, une baguette magique n’aurait pas mieux fait! J’étais un peu sceptique de la méthode mais je ne peut que m’incliner devant tant d’efficacité. Professionnelle, très à l’écoute Mme Guerriero a su nous mettre en confiance et mon fils a tout de suite accroché elle a révélé le super héros qui sommeillait en lui. Je recommande vivement.

Google

Les phases d’autonomie et d’affirmation de soi de l’enfant

De 6-9 mois à 2-3 ans, le bébé dépendant de l’adulte va se transformer de mois en mois en un enfant s’efforçant à l’affirmation de soi.

L’autonomie motrice est un moment important dans cette période qui permet à l’enfant d’amorcer le processus psychique de la séparation.

Le premier grand apprentissage est celle de la position assise, qui permet d’ouvrir la vision de l’enfant sur le monde et lui libère les mains. Cette étape permet à l’enfant de développer fortement l’exploration visuelle et plus encore l’exploration manuelle.

enfant assis

Ensuite, évidemment vient la position debout avec la marche. Ce changement de position lui donne de la hauteur sur son environnement et de ce fait un nouveau point de vue sur son monde. C’est la conquête de son espace.

Emotionnellement, l’autonomie physique amène l’enfant à prendre conscience qu’il ne fait plus qu’un avec le parent. Qu’il est réduit à lui-même! Perte narcissique considérable pour l’enfant bébé.

Le « JE ». L’utilisation de la première personne, montre que l’enfant est désormais capable de prendre sa place en tant qu’individu dans la famille.

L’apprentissage du « NON » systématique. L’enfant utilise ce mot afin de tenter de se dégager de ses liens d’attachement pour affirmer son individualité.

Les adultes/parents devront accompagner cette phase de développement où ils devront faire face à des caprices qui mal gérer, peuvent amener des impulsions agressives récurrentes, physiques ou verbales.

enfant caprice

Le degré d’agressivité de l’enfant est systématiquement proportionnel à son degré d’attachement vis-à-vis de la personne.

Les adultes/parents en charge de l’éducation de l’enfant jouent un rôle prépondérant sur le développement psychique de l’enfant. C’est le passage du maternage à l’éducation.

L’enfant réagit vivement face au cadre éducatif mis en place par les parents/adultes qui heurtent ses fantasmes de « toute-puissance »

Ces premiers conflits éducatifs, à condition que les adultes/ parents fassent preuve de suffisamment de fermeté *, vont amener à l’acquisition psychique fondamentale de cette période: le « surmoi »

Le « surmoi » c’est l‘assimilation de l’enfant des normes qui vont plus grand lui permettre d’évoluer hors du cadre familial et de ses liens.

*Fermeté: dans le sens de faire respecter les règles, norme de la famille dans la bienveillance. Dans un but d’apprentissage des règles sociales sans violence physique et/ou psychologique qui irait à l’encontre de ce développement et pourrait amener l’enfant à développer des troubles psychiques ou un retard dans son développement physique et émotionnel.

parent qui gronde l'enfant

L’enfant a cette capacité, adaptabilité de passer facilement de la révolte contre les normes, règles* qu’on lui impose à une puissante adhésion déjà intériorisée.

Si cette première éducation est défaillante, l’enfant lorsqu’il sera en interaction avec d’autres enfants hors du cadre familial, risque d’avoir des échanges compliqués.

*Les normes, règles mises en place par les adultes/parents sont-elles partagées entre chaque parent/ adulte en charge de l’éducation de l’enfant?

Ces règles et normes sont elles conscientes? par exemple une volonté d’offrir à l’enfant le même modèle éducatif que les adultes ont eux? ou au contraire la volonté d’offrir un modèle différent? ou bien d’inventer un nouveau modèle?

Autant de questions qui peuvent être abordées entre les personnes en charge de l’éducation et/ou avec l’hypnothérapeute.

Dès 3 ans, l’enfant a une grande partie de son cheminement psychique de parcouru. L’enfant est prêt à faire son entrée dans la société et notamment à l’école.

Pour résumer: Les 4 phases de l’autonomie et de l’affirmation de soi 0 à 3 ans

1 – La position assise

2- La position debout

3-« NON » et « Je »

4- Les autres

Les phases du processus d’apprentissage de l’enfant

La scolarisation de l’enfant est une période d’investissement privilégiée pour développer sa sociabilisation en se confrontant à des enfants de même tranche d’âge sans liens familiaux.

Les enfants entre eux partagent une sorte de culture commune spécifique, avec ses rituels, ses modes faites de jeux communs, de passions communes pour tel ou tel personnage, animal venant des livres ou de la télévision, d’aventures partagées dans les cours de recreation et les parcs de jeux.

Ces interactions avec les autres enfants permettent la maturation de la pensée logique. L’enfant peut « se mettre à la place des autres ». Il peut se « penser » comme un enfant parmi d’autres.

enfant récréation

A cet âge-là, la plupart des enfants ne jouent qu’entre même sexe. Les filles ensemble, les garçons ensemble. La personnalité psychique de l’enfant n’a pas encore totalement intériorisé l’identité sexuée. Elle le sera pas avant le terme de l’adolescence.

Même si à cet age la priorité est dans l’investissement avec les autres enfants, le lien familiale reste importants.

La famille reste le socle ou l’enfant retrouve la sécurité, l’affection et le réconfort pour faire face aux difficultés particulières qu’il rencontre.

L’enfant passe par 4 étapes du processus d’apprentissage 0 à 12 ans:

1- Expérimentation

2- Maitrise

3- Interaction sociale

4- Bien-être

Chaque enfant évolue à son rythme dès les phases du processus d’apprentissage.

les apprentissage de l'école

De 6 à 12 ans, l’enfant consolide ses apprentissages antérieurs, raisonne et questionne sans cesse.

Vers 9 ans, la majorité des enfants entrent dans une phase de transition entre l’enfance et l’adolescence qui marque le début de la puberté.

A partir de la pré-adolescence, le corps se transforme, le statut change. Durant la période de transformation physique et psychique, l’adolescent recherche une nouvelle identité : après avoir adopté les valeurs et les croyances de de son milieu surtout familial, il les reconsidère et les remet en question.

L’adolescent a le besoin de trouver ses repères, de trouver ses propres valeurs, croyances et de s’affirmer.

Il va comparer ses croyances et valeurs avec les croyances et valeurs des autres adolescents de son entourage, avec ce qu’il apprend dans l’enseignement scolaire, ou encore durant ses activités extra-scolaire.

Cette rencontre des différentes croyances et valeurs peuvent amener des conflits internes qui peuvent parfois être comme choisir entre sa famille et ses amis.

Des revendications peuvent également en découler pour s’émanciper de certaines de ces croyances ou valeurs perçus négativement ou injustes pour l’adolescent.

Toutes ses petites et grandes transformations sont parfois de véritables épreuves pour l’adolescent, qui peuvent être source de repli sur soi, de complexe, de frustration, d’angoisse. C’est le passage de l’enfance à l’âge adulte.

A cet âge charnière, on découvre quelques premières expériences de vie parfois douloureuses ou difficiles à intégrer à sa personnalité.

Les outils de communications modernes tels que les réseaux sociaux peuvent également accentuer certains complexes, mal être déjà présent.

Si toutes ses difficultés et changements sont mals vécus ou mal traités, ces expériences peuvent engendrer des difficultés dans l’évolution du jeune adulte.

Entre la recherche de nouveau repère et le début de la construction de soi.

Le fait de créer un espace sûr et une écoute bienveillante pour laisser l’enfant et/ou l’adolescent identifier et exprimer ses émotions en toute confiance peut l’aider à mieux gérer son stress, son humeur ou angoisse.

Cet espace peut être crée dans le foyer familial et/ou dans le cabinet de l’hypnothérapeute.

Si l’adulte/le parent pense que son enfant et/ou adolescent rencontre une difficulté dans l’apprentissage et/ ou dans les interactions avec les autres enfants, un avis médical doit être sollicité avant de consulter un hypnothérapeute.

Perte d’audition, une mauvaise vue sont des exemples qui peuvent ralentir, gêner l’enfant dans ses apprentissages et ses relations.

Edmonde Témoigne

4 mai 2021

« Stéphanie fait preuve de beaucoup d’intuition et d’un grand savoir faire. Elle répare et partage. Elle est à l’écoute des besoins exprimés ou non. En un très court laps de temps, elle a su gérer les angoisses et difficultés de mes enfants. Elle a su nous recentrer sur l’essentiel. En un mot: c’est une fée !😉😉 »

Google

Les applications de l’hypnose pour les enfants et adolescents

La liste ci-dessous n’est pas exhaustive:

Cauchemars

Peurs et phobies

Tics et bégaiement

Enurésie, se ronger les ongles et sucer le pouce

Troubles alimentaires

Angoisses et stress

Manque de motivation

Réussite scolaire

Le trouble de déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité

Les « DYS »: dysphasie, dyslexie, dysgraphie, dyspraxie et dyscalculie

Estime de soi, amour de soi et confiance en soi

Les traumatismes

Lorsqu’il s’agit des « DYS » ou encore de TDAH par exemple, un diagnostique doit être fait par un médecin en amont.

Le travail en hypnose ne se substitue pas à un avis médical et/ou à un traitement, qu’il ne faut en aucun cas arrêter sans l’accord du médecin ou pédopsychiatre qui suit l’enfant ou l’adolescent.

Déroulé de séance hypnose pour les enfants et adolescents

Il est important que l’enfant ou l’adolescent soit demandeur de consulter ou qu’il accepte, adhère à la proposition de l’adulte/parent de faire une séance chez un hypnothérapeute.

Accueil de la famille. L’enfant ou l’adolescent peut être accompagné d’un adulte comme de l’ensemble de la famille. Il est préférable que toute la famille soit présente.

Ca peut être rassurant pour l’enfant ou l’adolescent de sentir que toute la famille se sent concernée par ses difficultés et dans son accompagnement thérapeutique. La contribution de chacun peut être un accélérateur de changement.

enfant et parent

Il est possible que les adultes/ parents entre eux n’aient pas le même regard sur la problématique de l’enfant ou adolescent.

Tout comme il est intéressant de connaitre comment les autres membres de la famille qui partagent le quotidien de l’enfant ou l’adolescent vivent la situation.

Un échange se met en place où chaque membre présent peut exprimer sa vision, son vécu de la problématique de l’enfant ou l’adolescent y compris évidemment l’enfant s’il est en âge de s’exprimer sur ses difficultés.

Suite à cet échange un objectif commun, (ce que la famille et l’enfant ou adolescent souhaitent. c’est-à-dire comment l’enfant ou adolescent veut se sentir, être, se comporter etc.) qui sera positif pour l’ensemble de la famille.

L‘enfant pourra choisir ce qui est le plus sécurisant et facile pour lui, soit la famille s’installe dans la salle qui jouxte le cabinet, la porte reliant les deux espaces pourra être fermée ou ouverte, soit la famille reste dans le cabinet.

Pour l’adolescent il pourra décider s’il souhaite venir avec l’ensemble de la famille ou encore s’il préfère évoquer son problème, difficulté et objectif seul comme le ferait un adulte.

L’accompagnement de l’enfant ou adolescent se fait en prenant en compte son âge, l’objectif, ses centres d’intérêt afin de le conduire dans un état hypnotique où il pourra mettre en place des changements rapides en toute sécurité.

Pour l’enfant, ça peut être à travers des jeux, des histoires, le dessin, ou allongé sur un poof ou sur un fauteuil comme pour les adultes.

Pour l’adolescent, il aura un accompagnement qui pourra se rapprocher de l’adulte aussi bien dans l’accompagnement dans l’état d’hypnose que par l’utilisation d’autres outils thérapeutiques comme les mouvements oculaires DNR et ou la Programmation-Neuro-Linguistique PNL.

le coin enfants

Les enfants ont une capacité à faire « comme si » très présente tout comme de se créer un monde imaginaire.

L’hypnose étant une focalisation de l’esprit, l’enfant en jouant, en imaginant, en faisant « comme si » rentre naturellement en hypnose.

L’adolescent a la même capacité, il suffit qu’il raconte, décrit ce qui le passionne tel qu’un jeu vidéo, un sport, un livre ou BD pour rentrer naturellement dans un état hypnotique.

Pour plus d’informations sur l’hypnose, je vous suggère de cliquer ici

Après la séance individuel avec l’enfant ou l’adolescent, la famille revient dans le cabinet a fin de faire un retour sur ce qui a été fait avec lui en fonction de l’objectif défini en début de séance.

Toutefois il est possible que l’enfant ou l’adolescent souhaite garder le contenu de la séance confidentiel. Il est important que la famille respecte ce choix.

L’enfant ou l’adolescent sera à la fin de la séance ou au domicile exprimer son ressenti sur la séance et sur l’accompagnement de l’hypnothérapeute.

D’ailleurs l’hypnothérapeute lui demandera s’il est d’accord pour revenir pour une seconde séance.

Il est important que l’enfant ou l’adolescent se sente à l’aise, en sécurité et qu’il ressente que l’accompagnement de l’hypnothérapeute lui apporte ce dont il a besoin.

Une seconde séance sera prévu au minimum 2 semaines après.

L’objectif est de faire le point sur l’évolution de l’enfant ou adolescent. En fonction des changements ressentis, ils pourront être mis en lumière afin que l’enfant ou adolescent puisse prendre pleinement conscience de ses ressources et de ses capacités à changer.

Cette séance permettra également à l’enfant ou l’adolescent et à la famille soit de poursuivre le changement commencé, soit d’exprimer un nouvel objectif ou pouvoir s’exprimer sur ce que ce changement lui a apporté de positif et l’impact que ça a sur son quotidien ce qui constitue un renforcement du changement.

Il est possible que la famille reparte avec une mission, un jeu, un rituel ou tout autre chose à faire, mettre ne place durant les deux séances. Une continuité du travail fait en cabinet à la maison.

Des mains différentes qui se soutiennent.
Libérez-vous Hypnose Avignon

Retour au sommaire

Je consulte sur  RDV à mon cabinet de thérapie brève et hypnose Avignon Vaucluse 84.

Pour toutes questions et prise de rendez-vous n’hésitez pas à me joindre par :

Téléphone 07 83 20 55 56  ou

par mail [email protected]

libérez-vous par 
hypnose  à Avignon

 

Retour en haut de page

Le travail en hypnose ne se substitue pas à un avis médical et/ou à un traitement, qu’il ne faut en aucun cas arrêter sans l’accord du médecin ou pédopsychiatre qui suit l’enfant ou l’adolescent.

Les deux démarches sont parallèles et complémentaires.

Logo Stephanie Guerriero

Stéphanie Guerriero – thérapie brève et hypnose Avignon Vaucluse 84